Revivez les grands moments
du cross d’Allonnes

1965 : 1er cross d’Allonnes

L’histoire retiendra le nom des 2 premiers vainqueurs : l’alençonnais Hirel chez les hommes et la mancelle de l’UJLRS Cisse.

1969 : Victoire de l’allonnaise Evelyne Frenehard

1970 : Victoire de Lionel Palais

1971 : Obtention du Label National et victoire de l’International Lepape chez les hommes

1972 : Participation du champion Olympique Alain Mimoun qui termine 3ème, la victoire revenant à l’International Le Vaillant

1975 : L’épreuve devient Internationale

Les Anglais « débarquent » et signent un doublé avec l’international Presland et Adams

1976 : L’Anglais Presland s’incline derrière le parisien Soubitez, venu avec l’équipe de l’ASP Paris, championne de France. Chez les Féminines, Colette Besson, la championne Olympique du 400m, termine 2ème sous la neige.

1977 : 1ère participation de l’équipe nationale Algérienne et victoire d’Abdenouz.

1980 : 1ère victoire de Dominique Chauvelier devant l’un des plus grands coureurs de tous les temps, le Marocain Saïd Aouita, plusieurs fois champion Olympique et champion du Monde. 1ère victoire étrangère chez les femmes avec l’Anglaise Hollick.

1984 : Création de l’Association Départementale « Maine sports et Loisirs »

Le cross d’Allonnes devient « Cross International Le Maine Libre-Allonnes-72 ». Création du Bol d’air, épreuve réservée aux familles.

1987 : Unique dans les annales du cross, 2 vainqueurs exeaquo : le russe Mozgovoi et l’international Français Jean Yves Bereau, le vice champion Olympique du 3000m steeple Joseph Mahmoud complétant le podium.

1988 : 4ème et dernière victoire de Dominique Chauvelier (recordman de victoires à Allonnes).

1991 : Victoire du champion du Monde, le belge Vincent Rousseau.

1992 : Doublé pour Vincent Rousseau qui inscrit de nouveau son nom au palmarès.

1993 : 1ère participation des établissements scolaires pour le 30ème anniversaire et victoire du portugais Junqueira, Champion d’Europe.

1996 : 1ère victoire d’un Kenyan avec Chelanga, champion du Monde de cross.

1997 : Création de la course réservées aux entreprises, associations…

1998 : Le vice-champion Olympique, l’Algérien Ali Saidi Sieff rompt la domination Kenyane et s’impose en battant le record de l’épreuve.

2003 : Le Kenyan Philmon Kemei inscrit pour la 3ème fois son nom au palmarès de l’épreuve. Le Français Mustapha Essaid, champion d’Europe termine 3ème.

2004 : L’épreuve fête ses 40 ans avec la première victoire d’un éthiopien sur le parcours Allonnais : Yenew précède le triple vainqueur kenyan Philmon Kémei.

2005 : Encore une première avec la victoire du Barhein chez les As Hommes. Ismaêl Adam bat le Français Driss Maazouzi au sprint. Chez les Femmes, l’hégémonie Kenyane continue avec la victoire de Joséphine Wanjiku.

2006 : La FFA confie à l’organisation la sélection aux Championnats d’Europe de cross Juniors, Espoirs et sert de base à la sélection Seniors.

Les meilleurs spécialistes Français sont au départ. El Himer finira 3ème, Essaïd 4ème et Benhari 5ème devancés par le Kenyan Muriuki et le Portugais Silva. Chez les Femmes, victoires de la Portugaise Augusto.

2007 : Déluge sur Chaoué… une météo catastrophique, abandons en série des favoris, mais qui sourit aux couleurs Françaises avec les victoire de la Championne de France Samira MEZEGHRANE chez les femmes (15 ans après la dernière victoire tricolore…) et de Saïd BERIOUI chez les hommes qui inscrit son nom au palmarès, 12 ans après Didier SAINTHORAND.

2008 : Les athlètes étrangers reprennent leur domination, victoire Kényane chez les hommes avec Kirui et russe chez les femmes avec Ivanova, de nouveau sous une météo exécrable !

2009 : Jamais 2 sans 3, le proverbe n’a pas menti : pluie et bourrasques de vent se sont invitées pour la 3ème année consécutive à Chaoué, une météo qui n’a pas empêché l’Ethiopienne MENGISTU et le Kényan JEILAN de dominer les débats, la Française DEHIBA et le Français BENHARI terminant tous les 2 au pied du podium.

2010 : Une météo capricieuse de nouveau au rendez-vous n’a pas empêché les acteurs présents d’offrir un spectacle de grande qualité, chez les féminines, la Kényane CHEROTICH RIONORIPO (encore cadette) qui coupait la ligne d’arrivée en tête, devançant la championne du Monde, l’Ethiopienne DIBABA et 2 autres Kényanes WANGARI et KOMU, Fatiha KLILECH FAUVEL la meilleure Française prenant une belle 6ème place. Chez les hommes, le Kényan KORIR (2ème en 2009) remportait avec brio l’épreuve devant un très bon Morhad AMDOUNI (qui allait remporter au mois de mars le titre de champion de France). Le Marocain MOUSTAOUI (3ème), l’Erytréen DAWUD (4ème) et le Français Denis MAYAUD (5ème) terminant sur la même ligne.

2011 : Enfin un temps clément pour une semaine de cross qui se termine en apothéose avec les 2 courses élite, sélectives pour les
championnats d’Europe de la spécialité. Chez les Féminines, c’est la Française Sophie DUARTE qui impose son finish à la
kényane Martha KOMU et à l’Erythréenne Mekdès WOLDU, Laurane PICOCHE et Patricia LAUBERTIE complétant le podium
Français. Chez les Hommes ,après l’abandon de Nicholas KORIR, c’est un autre kényan, Paul MELLY qui s’impose de justesse :
devant l’Erythréen Nassir DAWUD et le Français Hassan CHAHDI. Florian CARVALHO et Denis MAYAUD complètent quant
à eux le podium Français devant plus de 8000 spectateurs.

2012 : La pluie et les courses du dimanche matin ont rendu le terrain un peu gras , mais cela n’a pas nuit au spectacle avec la victoire de la championne éthiopienne Hiwott AYALEW qui surclasse ses adversaires . Le podium est complété par les françaises Laurane PICOCHE la championne de France et Sophie DUARTE,, l’espoir Clémence CALVIN terminant 4è. Chez les Hommes, ils étaient encore 5 à pouvoir l’emporter à l’entrée de la dernière ligne droite. C’est finalement le kényan Paul MELLY (déjà vainqueur en 2011)qui battra de quelques centimètres son compatriote Albert ROP et l’érythréen WELDESELASIE, Hassan CHAHDI échouant d’un rien à la 4ème place.; Le podium français sera complété par Yassine MANDOUR et Denis MAYAUD,
2013 : Le plus jeune vainqueur de l’histoire du cross inscrit son nom au palmarès : l’éthiopien Yomif KEJELCHA (16 ans) s’impose avec brio pour son 1er cross en France. Sa compatriote Oljira BELAYNESH s’impose également chez les Femmes devant Sophie DUARTE qui deviendra quelques semaines plus tard Championne d’Europe de la spécialité.

2014 : Pour la 50ème édition, en présence de Bernard AMSALEM président de la FFA et de la marraine de l’épreuve Marie José PEREC, devant un public record (plus de 11000 spectateurs) et sous une météo ensoleillée.

Le jeune éthiopien Yomich KEJELCHA l’emporte de nouveau devant son compatriote NEBEBEW et le marocain MASTOURI. Chez les Femmes victoire éthiopienne encore avec Sembere TEFERI qui l’emporte au sprint devant sa compatriote Etagegn WOLDU et les Françaises Sophie DUARTE et Christelle DAUNAY.

2015 : Dans un contexte national pesant, suite aux attentats perpétrés à Paris, les courses réservés aux collégiens et aux primaires ont été annulées pour des raisons liées à la sécurité. Le public a malgré tout tenu à se montrer solidaire des victimes et de l’organisation en répondant présent en nombre. Sous une météo clémente la course féminine de très haut niveau a vu un triplé éthiopien Dera DIDA devançant ses compatriotes Etagegn WOLDU et Hiwott AYALEW. Chez les Hommes, 10 ans après son compatriote ADAM, le Barheinais Aweke AYALEW a dominé les éthiopiens WELDEGIORIS et WELDEGEBRIEL.

2016 : Avec la concrétisation d’un projet vieux de plus de 20 ans, la création d’un 10 km populaire a créé un bel engouement sur un parcours naturel. Au total 7500 participants sur l’ensemble des courses avec la mise en avant d’actions solidaires.
Chez les As Femmes, l’Ethiopie truste le podium avec une belle victoire de Beyenu DEGEFA la championne du Monde Junior.
Dans la course Hommes, sélective pour les « Europe » , consécration pour un futur grand, un jeune éthiopien de 16 ans, Selemon BAREGA qui bat au sprint le Barheini AYALEW et le marocain EL BAKKALI, vice-champion du monde du 3000m steeple.